Une nouvelle place de runner-up et deux finales pour les Français aux WSOP 2019

Après Jean-René Fontaine et Johan Guilbert, c’est Vincent Chauve qui a rejoint la Team Poulidor en terminant second du MonsterStack à  1 500$ des WSOP 2019. Sandrine Phan et Mesbah Guerfi offraient eux deux nouvelles finales au clan tricolore.

Avec trois Français au départ du Jour 3 de l’Event #44, un 1 500$ Bounty (1 807 entrants), les espoirs de finale et de titre étaient élevés à 23 joueurs restants. Oui mais voilà, les dieux du poker en ont décidé autrement. Kevin Naegelen et le Team Pro PokerStars Kalidou Sow rendaient les armes respectivement 13e et 14e (pour 12 326$). Dernier Frenchie en lice, le coach Poker Academie et co-fondateur de la Team ATM Benjamin Chalot s’inclinait peu de temps après, 11e pour 15 659$. C’est son bourreau, l’Israélien Asi Moshe qui s’est finalement imposé pour un gain de 253 933$ et son 3e bracelet WSOP.

Sandrine Phan / Crédit photo WSOP

Le dimanche 23 juin, les vibrations sont venues du 1 000$ Ladies Championship (Event #47) avec la performance de l’ancienne salariée Winamax Sandrine Phan, troisième pour 78 821 dollars d’un tournoi ayant réuni 968 concurrentes. La jeune femme a remis ça quelques jours plus tard sur l’Event #59, un 600$ DeepStack (6 140 entrants) avec une 14e place pour 21 567$ supplémentaires.

Vincent Chauve runner-up du MonsterStack

Au terme d’un marathon de cinq jours et d’un heads-up de plusieurs heures, le bracelet a une nouvelle fois échappé à la France dans l’Event #50, le Monster Stack à 1 500$. Vincent Chauve empochait le plus gros gain pour le clan tricolore depuis le début de l’été en terminant runner-up d’un field énorme de 6 035 entrants pour plus de 623 000 dollars.

Vincent Chauve / Crédit photo WSOP

Shortstack tout le long de la finale, l’expatrié thaïlandais s’est hissé en heads up grâce à un gros set up en la faveur du futur vainqueur, l’Américain Kainalu McCue-Unciano originaire de Hawaï. Largement dominé en jetons, le vainqueur du WPTDS Vietnam il y a quelques mois a réussi à remonter à la force du grind mais a dû s’incliner après plus de quatre heures de tête-à-tête. « J’ai vécu un moment unique. Je ne peux qu’être content du résultat, a réagi à chaud Vincent Chauve sur le forum Club Poker. Il reste encore quelques beaux tournois sur ces WSOP, l’aventure ne fait que commencer. »

Un autre Français a connu les joies du deeprun sur cet Event, le Sudiste Anthony Kazgandjian atteignant les demi-finales de l’épreuve, finalement 18e pour 43 204$.

Finale du  1 500$ Omaha Mix pour Mesbah Guerfi

Mesbah Guerfi / Crédit photo WSOP

Plus habitué aux tables de cash-game live, le Français Mesbah Guerfi concluait la semaine en beauté en prenant la quatrième place de l’Event #63, un 1 500$ Omaha Mix (717 entrées). Une jolie performance qui lui permet d’ajouter 58 289 dollars à sa bankroll, laissant le Russe Anatolii Zyrin décrocher le bracelet et les 199 838 dollars à la gagne.

Avec le début du Mini Main Event et du 5 000$ 6-max, les Français auront une nouvelle fois l’occasion de briller avant le tant attendu Main Event à partir de ce mercredi 3 juillet.