Un bracelet, deux runner-up et des finales pour le clan tricolore aux WSOP 2019

Depuis le début des World Series of Poker 2019, de nombreux Français se sont illustrés avec notamment le 20e bracelet de l’histoire du poker tricolore pour Thomas Cazayous dans l’Event #31 3 000$ 6-max.

Thomas Cazayous / Crédit photo WSOP

Dans la nuit du 14 au 15 juin, le clan français a débloqué son compteur de bracelets WSOP 2019 grâce au jeune Thomas Cazayous, vainqueur du 3 000$ 6-max pour plus de 400 000 dollars. L’expatrié londonien de 24 ans, joueur de cash-game online, a décroché le bracelet de l’Event #31 et un gain de 414 766 dollars après être venu à bout d’un field de 754 entrants.

Très appliqué et concentré, le jeune homme est resté assez impassible en interview d’après victoire. « Je me sens bien, très bien mais fatigué aussi, a-t-il déclaré à la caméra de Victor Saumont pour Winamax. Un bracelet, ce n’était pas vraiment un rêve. Je suis très content quand même, la gagne est belle. Peut-être que demain, je vais réaliser. Je ne pense pas fêter ça mais je vais prendre le temps de me reposer par contre. Je vais rester concentré, il y a encore plein de beaux tournois, ce n’est pas le moment de se relâcher. Vegas c’est une fois par an, si je peux avoir un autre bracelet, je ne dis pas non. » Un tournoi où le clan tricolore a brillé puisque Paul Pirès Trigo (11e, 23 838$) et le Team Pro PMU Erwann Pecheux (18e, 18 352$) avaient accédé au jour final.

Deux runner-up pour le prix d’un

Quelques jours plus tard, le clan tricolore a de nouveau eu l’occasion de vibrer, et plutôt deux fois qu’une. C’est tout d’abord le Réunionnais Jean-René Fontaine qui se hissait en finale de l’Event #32, un 1 000$ Seniors, avant qu’Adrien Delmas et Johan Guilbert n’atteignent la finale de l’Event #36 3 000$ Shootout.

Jean-René Fontaine / Crédit photo WSOP

Dans la nuit du dimanche 16 au lundi 17 juin, le vainqueur de l’EPT National Barcelone 2019 a pris la seconde place d’un Seniors Event au field gigantesque de 5 916 entrants. S’il a dû concéder la victoire à l’Américain Howard Mash (662 594$), Jean-René Fontaine se consolera avec un prix de 409 249 dollars lui permettant de dépasser ainsi la barre du million de dollars de gains en tournoi live, en seulement presque deux performances. À noter dans ce même Event la 15e place (36 287$) de la Française Valérie Roussel-Galle qui confiait disputer son premier tournoi live.

Puis deux Français se retrouvaient ce lundi 17 juin en finale de l’Event #36, un 3 000$ Shootout (313 entrants). Après un premier tour en fullring puis 10 tables de 4-max auxquelles participaient cinq tricolores dont Arthur Conan, Ludovic Riehl et Benjamin Chalot, le Team Pro Winamax Adrien Delmas et le YouTuber YohViral accédaient à la TF avec le numéro 1 de la All Time Money List Justin Bonomo.

Johan Guilbert / Crédit photo WSOP

Si l’Américain était le premier à rendre les armes (10e, 12 937$), le jeune résident londonien Delmas ne tardait pas à le rejoindre, huitième pour 21 501 dollars. Rapidement dans les sommets du classement, Johan Guilbert se hissait jusqu’au heads-up final, finalement battu par l’Américain David Lambard (207 193$). Une place de runner-up qui lui rapporte néanmoins 128 042$, quelques jours après sa demi-finale dans le Marathon Event.

Finales en parallèle pour Axel Hallay et Ivan Deyra

Le run good tricolore a continué ce mardi 18 juin avec non pas une mais deux tables finales en parallèle. Longtemps chipleader, le Français Axel Hallay a abordé la finale de l’Event #37 800$ Deepstack (2 808 entrants) avec un tapis confortable avant de s’en remettre à des tapis préflop à trois joueurs restants. Connu online sous le pseudo « Zwugzwang », le coach poker pour SpinForWin et Spin Elite termine finalement sur la troisième marche du podium et empoche par la même occasion son plus gros gain en carrière live (134 817$). Son bourreau l’Américain Robert Mitchell repart avec 297 537$ et le bracelet tant convoité, tandis que l’Italien Marco Bognanni finit runner-up (183 742$).

Axel Hallay / Crédit photo WSOP

Quelques mètres plus loin se disputait la finale de l’Event #34 1 000$ Double Stack (6 214 entrants) avec le Team Pro Winamax Ivan Deyra. Le Girondin a pris la huitième place, bonne pour 78 638$, d’un tournoi qui voyait la victoire de l’Américain Joseph Cheong (687 782$), 3e du Main Event en 2010. Il reste encore plus de trois semaines au clan tricolore pour faire le plein de bracelets.