Un cinquantenaire de tous les records pour les World Series of Poker

Depuis le 29 mai dernier, le Rio All Suite Hotel & Casino de Las Vegas vibre au rythme de la 50e édition des World Series of Poker.

28 371 : c’est le nombre que l’on retiendra en ce début de WSOP 2019, le record d’entrants pour un tournoi dans l’histoire du poker. Il a été établi à l’occasion de l’Event #3 des WSOP 2019, le Big50, un événement au droit d’entrée de 500$. Au total, le tournoi a généré un prizepool de 13 509 435$ pour 17 970 entrées uniques avec 4 258 places payées, un prix d’1 147 449$ au gagnant soit 2 300 fois le buy-in. C’est finalement l’Américain Femi Fashakin qui a empoché le jackpot.

Le premier bracelet des Series est revenu au croupier de l’Aria Nicholas Haynes dans le Casino Employees Event #1 (62 345$, 686 entrants) alors que la polémique de la semaine était lié à l’Event #5, le 50 000$ High Roller, avec le fold litigieux avant son tour de Sam Soverel. Un tournoi où Ben Heath était finalement sacré, un premier bracelet pour le Britannique (1 484 085$, 110 entrants).

12 ans après sa deuxième breloque, Scott Clements s’est adjugé un troisième bracelet en remportant l’Event #10, un 1 500$ Dealers Choice (144 957$, 470 entrées). Dans l’Event #11, 5 000$ NLHE, Daniel Strelitz remportait son premier bracelet et 442 385$ (400 entrants) face à Shannon Shorr en heads-up (273 416$). Une finale où l’on retrouvait aussi Ali Imsirovic (4e, 128 018$) et Maria Ho (5e, 91 211$).

La première vibration et désillusion française est venue de l’Event #16 1 500$ NLHE 6-max avec les 8e et 9e places de Nicolas Careme et Romain Nussmann, large chipleader à une vingtaine de joueurs restants. La légende online Issac Baron était enfin titré sur un WSOP (407 739$, 1 832 entrants). Puis l’Event #18 10 000$ Omaha Hi-Lo 8 or Better Championship voyait la première table finale du festival pour le clan tricolore avec la 7e place de David Benyamine (57 79$).

En début de semaine, l’Event #19 1 500$ Millionaire Maker a réuni un field de 8 809 entrants et rendu un joueur plus riche d’1 344 830$, l’Américain John Gorsush, tandis que le meilleur tricolore Yorane Kerignard se classait 71e pour 17 416$.

Outre le quatrième bracelet d’Eli Elezra dans l’Event #20, 1 500$ Seven Card Stud (93 766$, 285 entrants) et le sacre, 26 ans après sa victoire dans le Main Event, de Jim Bechtel dans l’Event #21, 10 000$ No-Limit 2 to 7 Lowball Draw Championship (253 817$, 91 entrants), le Français Simon Legat prenait la quatrième place de l’Event #22 1 000$ Double Stack pour 142 648 dollars, la meilleure performance tricolore du festival pour le moment. Puis Michael Mizrachi faisait parler la poudre en honorant son surnom « Grinder » avec un cinquième bracelet WSOP, cette fois dans l’Event #27, 1 500$ Seven Card Stud Hi-Lo 8 or Better (142 801$, 460 entrants).

Déjà 32e de l’Event #16, Johan ‘YohViral’ Guilbert terminait 13e du Marathon Event après 5 jours de compétition (21 208$, 1 083 entrants) alors qu’Erwann Pecheux échouait à la 18e place de l’Event #31, 3 000$ 6-max (18 352$, 754 entrants). Un tournoi où l’on retrouvait deux autres tricolores Paul Pirès Trigo (11e, 23 838$) et Thomas Cazayous toujours en lice à 10 joueurs restants.

Crédit photos WSOP.