Ce qu’il faut retenir du partypoker Caribbean 2018

La magnifique semaine de Paul-François Tedeschi, les nouvelles performances de Guillaume Diaz et Benjamin Pollak, les garanties manquées ou encore l’atmosphère survoltée dans un décor paradisiaque, PokerReport.eu passe en revue les éléments marquants du festival partypoker Caribbean 2018 qui vient de s’achever.

Une destination paradisiaque, un complexe luxueux et des millions de dollars de prizepool : sur le papier, toutes les conditions étaient réunies pour que le partypoker Caribbean, pour la première fois implanté au Baha Mar Resort des Bahamas, soit un franc succès. Et à en croire participants et observateurs, l’expérience fut à la hauteur des espérances.

Cela tient en partie au somptueux Baha Mar Resort, un lieu jamais visité auparavant par un festival de poker qui a émerveillé les joueurs ayant fait le déplacement. Piscines gigantesques, plages de sable blanc, service 5 étoiles…, il n’en fallait pas plus pour ravir les compétiteurs au cœur de l’hiver. Ajoutez à cela une multitude d’activités mises en place par les équipes de partypoker (sortie en catamaran, karaoké, tournoi de beachvolley, Player’s party…) et le tableau était complet.

22 millions de dollars garantis

Côté poker, un programme alléchant garantissant 22 millions de dollars de prizepool attendait les joueurs. Si le Millions World, le High Roller à 25 500$ en ouverture, a finalement attiré 394 entrants, tout proche des 400 voulus pour la garantie de 10 millions de dollars, une alerte overlay a rapidement été lancée pour le Main Event à 5 300$. Les nombreux satellites online et live, la possibilité de re-entry plusieurs fois, les inscriptions tardives jusque dans les premiers niveaux des Jours 2 ou encore la communication agressive des membres du Team Pro partypoker sur les réseaux sociaux n’ont pas réussi à réunir les 2 000 entrants nécessaires à la garantie. Le Main Event a enregistré 1 815 entrées, soit 400 000$ d’overlay.

Paul-François Tedeschi, fer de lance du clan tricolore

Même loin du territoire européen, les Français ont fait parlé d’eux. Paul-François Tedeschi a ouvert les hostilités en prenant une superbe quatrième place sur le Millions World. Pas forcément habitué aux High Roller de cette somme, le jeune joueur Corse a brillé par sa technique bien sûr mais aussi sa posture et son sang-froid à table. Il a rivalisé avec les meilleurs pour décrocher un prix de 700 000 dollars, son plus gros gain en carrière live, lui qui comptait déjà 1,5 million de dollars de gain accumulés depuis fin 2011. C’est finalement l’Américain Roger Teska qui s’est imposé pour la coquette somme de deux millions de dollars devant l’ogre des High Roller, Steve O’Dwyer.

Résultats High Roller 25 500$ Millions World / Prizepool 10 000 000$ / 394 entrants
Vainqueur Roger Teska 2 000 000$
Runner-up Steve O’Dwyer 1 300 000$
3e Charles La Boissoniere 1 000 000$
4e Paul-François Tedeschi 700 000$
5e Andras Nemeth 550 000$
6e Ben Tollerene 450 000$
7e Rainer Kempe 350 000$
8e Niall Farrell 300 000$
9e Joao Vieira 250 000$

Mais la folle semaine de PFT ne s’est pas arrêtée là puisque le Français a également réalisé un joli parcours sur le Main Event, prenant la douzième place pour 85 000$. La victoire finale est revenue au Portugais Filipe Oliveira, tombé à 3 blindes à six joueurs restants, pour 1,5 million de dollars alors que le trio de tête devenait millionnaire.

Résultats Main Event 5 300$ / Prizepool 10 000 000$ / 1 815 entrants
Vainqueur Filipe Oliveira 1 500 000$
Runner-up Craig Mason 1 200 000$
3e Marc MacDonnell 1 000 000$
4e Pascal Hartmann 800 000$
5e Konstantin Maslak 600 000$
6e Diogo Veiga 400 000$
7e Alex Turyansky 300 000$
8e Joe Kuether 218 500$

Diaz et Pollak aussi à la fête

Deux autres tricolores, en grande forme en cette année 2018, se sont illustrés sur le High Roller à 10 300 dollars clôturant le festival. Si Benjamin Pollak, déjà parmi les ITM du 25 500$ d’ouverture, bullait la table finale (9e pour 50 000$), le Team Pro Winamax Guillaume Diaz s’est hissé jusqu’à la sixième place de cette finale relevée où l’on retrouvait la superstar espagnole Adrian Mateos (8e, 65 000$), le serial deeprunner Justin Bonomo (4e, 160 000$), l’Italien Mustapha Kanit (runner-up 271 200$) ou encore l’ambassadeur partypoker Roberto Romanello, vainqueur pour 450 000$.

Avec ce nouveau gain à six chiffres, « Volatile38 » engrange et poursuit sur sa lancée d’une saison 2018 parfaite. De bonne augure avant le dernier grand rendez-vous de l’année, l’European Poker Tour à Prague.

Résultats High Roller 10 300$ / Prizepool 1 901 200$ / 196 entrants
Vainqueur Roberto Romanello 450 000$
Runner-up Mustapha Kanit 271 200$
3e Daniel Dvoress 210 000$
4e Justin Bonomo 160 000$
5e Garik Tamasian 125 000$
6e Guillaume Diaz 100 000$
7e Joao Simao 80 000$
8e Adrian Mateos 65 000$

Tous deux vainqueurs d’un Platinum Pass pour le PokerStars Players Championship de janvier, on espère que la destination bahaméenne réussira aussi bien dans quelques semaines à Paul-François Tedeschi et Guillaume Diaz.

 

Crédit photos PartyPoker