Un Jour à Las Vegas pendant les World Series of Poker 2018 / épisode 12

Jusqu’à la mi-juillet, plongez dans la folie d’un été dans la capitale du vice grâce à notre journal de bord. 

Mardi 10 juillet

Cocorico ! Encore une belle journée pour le clan tricolore à Las Vegas. Après la victoire des Bleus contre la Belgique en demi-finales du Mondial de football en Russie, les Français se présentaient à 5 au Jour 6 du Main Event à 10 000$ des WSOP ! Si Sean Marshall (104e, 57 010$), Alexandre Reard (92e, 66 330$) et Benjamin Pollak (42e, 189 165$) s’arrêtaient là, Sylvain Loosli et Antoine Labat se qualifiaient pour l’ultime jour de compétition avant la grande finale.

Crédit photo Winamax

Pendant ce temps-là du côté de la Brasilia Room, un autre tricolore faisait parler de lui. Pour la deuxième fois de l’été, le jeune Romain Lewis était en table finale d’un Event WSOP. Déjà 23e de l’Event #67, un 1 500$ bounty PLO, pour l’une de ses premières participations à un tournoi en Omaha, et runner-up de l’Event #13 1 500$ NLHE en début de festival, le Team Pro Winamax a récidivé en se hissant à la deuxième place de l’Event #69, un PLO à 3 000$ en 6-max, pour près de 300 000 dollars ! Pas de nouveau bracelet pour le clan français, mais de belles vibrations à quelques jours de la fin des WSOP.

La bonne adresse

Chaque année, de grands artistes internationaux prennent leurs quartiers dans la ville du Vice. Si Céline Dion est une habituée des lieux, une autre grande chanteuse à voix se produit tout l’été au Colosseum du Caesars Palace : Mariah Carey. Un concert unique, à prix abordable, sans avoir à réserver des mois à l’avance, voilà une opportunité à saisir.

The Butterfly Returns, Mariah Carey, The Colosseum au Caesars Palace jusqu’à mi-septembre, à partir de 69$

Mercredi 11 juillet

Déjà le Jour 7 du Main Event ! Alors que Sylvain Loosli, November Nine en 2012, prenait la 18e place de l’épreuve (375 000$), Antoine Labat se retrouvait propulsé en finale de l’événement le plus prestigieux de l’année. Victime d’une terrible confrontation en toute fin de journée (voir vidéo ci-dessous), le tricolore se présentait avec le plus petit tapis pour la dernière ligne droite. Vainqueur en 2009, l’Américain Joe Cada était lui aussi du casting.

La bonne adresse

Un restaurant français en plein milieu du Strip ? C’est le pari de Mon Ami Gabi, au casino Paris bien sûr. Si le décor vous rappellera le quartier parisien de Montmartre, la vue sur les Fontaines du Bellagio et les allées animées vous permettront de passer un bon moment entre amis, baguette comprise ! Rapport qualité/prix exemplaire.

Mon Ami Gabi, Casino Paris, du dimanche au jeudi de 7h à 23h et les vendredi et samedi de 7h à minuit

Et demain ?

Encore des Français en haut de l’affiche, les lieux pour faire la fête ou se ressourcer, ne manquez pas notre treizième épisode en direct de Las Vegas !