Un Jour à Vegas pendant les World Series of Poker 2018 / épisode 4

Jusqu’à la mi-juillet, plongez dans la folie d’un été dans la capitale du vice grâce à notre journal de bord. 

Jeudi 28 juin

Enfin le retour des deeprun français au Rio ! Après quelques jours de disette, le clan tricolore s’est remis en ordre de marche dans ces WSOP. Et l’exploit du jour est à mettre au crédit d’un de nos plus emblématiques représentants, un de ceux grâce à qui le poker s’est développé en France, nominé depuis plusieurs années au Poker Hall Of Fame : Bruno Fitoussi. Le fondateur du magazine Poker52 est passé tout près d’un bracelet, mais termine finalement runner-up de l’Event #53, un 1 500$ Pot Limit Omaha Hi-Lo 8 or Better, pour plus de 150 000 dollars.

 

Crédit photo Pokernews

Autre perf’ du jour, celle de Julien Martini dans l’Event #56, le 10 000$ Razz Championship. Vainqueur du premier bracelet français de l’été, le jeune homme est bien placé pour réitérer l’exploit, quatrième stack à 13 joueurs restants de ce tournoi de variante méconnue dans notre pays.

Enfin, ce jeudi marquait le début du Ladies Event et du 5 000$ 6-max que l’on ne manquera pas de suivre dans les jours à venir.

Pendant ce temps-là au Venetian

Mais c’est dans un autre célèbre casino que se poursuivait ma journée, au Venetian. En effet, depuis quelques années déjà, les casinotiers du Strip profitent de la période des WSOP pour organiser leur propre série de tournois. Et l’un des plus importants se déroule donc au Venetian, le DeepStack Extravaganza. Cette année, les organisateurs ont décidé de disputer le festival non pas dans la poker room mais au Sands Expo, une immense salle de conférence (ou plutôt un immense hangar!) situé juste derrière le casino.

Et c’est en ces lieux qu’a été pour l’instant réalisée la plus grosse performance tricolore de l’été en terme financier avec la deuxième place de Jérémy Saderne, le vainqueur WiPT 2017, dans un Event Mid-States Poker Tour à 1 600$ pour plus de 364 000$ !

Actuellement, c’est un 3 500$ qui attire les foules, avec une flopée de topregs ayant délaissé les salles du Rio pour jouer ce tournoi à la garantie de 3,5 millions. Un festival à succès donc qui risque de nous faire revenir plus tôt que prévu dans l’enceinte.

La bonne adresse

Le Venetian, son canal au milieu des magasins, ses tours en gondoles et son faux toit ensoleillé. On s’y croirait presque en Italie. Il ne manque plus qu’une bonne pizza ou un plat de pâtes pour parachever l’illusion. Alors éloignez-vous un peu de la place principale et rendez-vous à la Trattoria Reggiano pour des classiques Linguine Bolognese.

Trattoria Reggiano, The Grand Canal Shoppes, The Venetian

Et demain ?

Un tournoi Ladies un peu particulier et la suite des perf’ françaises aux WSOP, ne manquez pas notre cinquième épisode en direct de Las Vegas !