Un Jour à Vegas pendant les World Series of Poker 2018 / épisode 3

Jusqu’à la mi-juillet, plongez dans la folie d’un été dans la capitale du vice grâce à notre journal de bord. 

Mercredi 27 juin

Et si l’on prenait un jour off ? Après plusieurs jours à jouer au poker non-stop, voilà ce que se sont dits mes colocataires Pierre Merlin (vainqueur WiPT 2014 et runner-up WSOPC Paris 2017) et François Pirault (runner-up de la Top Shark Academy cette année). Repos et chill au bord de la piscine ? Très peu pour ces Messieurs très sportifs et hyperactifs. C’était donc parti pour une journée à cent à l’heure !

Tour avec vue

Alors que l’épreuve par équipe des WSOP débutait au Rio, c’est une autre équipe de choc qui se montait une fois récupéré Alexis Fleur (runner-up Sismix 2016) pour aller profiter de ce que Las Vegas a à offrir. Première étape de la journée, la Stratosphere et sa tour vertigineuse. Mes acolytes en quête de sensations fortes ont décidé de tester le SkyJump, l’une des attractions la plus huppée (et aussi la plus chère!) de Sin City en se jetant de plus de 250 mètres de hauteur.

Une fois passées les formalités administratives, Pierre, François et Alexis enfilaient combinaisons et harnais avant de se rendre au 108e étage de la tour pour le moment fatidique. Peu d’appréhension pour autant pour les trois hommes après avoir vu passé d’autres sauteurs avant eux. En effet, la descente de moins de 20 secondes n’est pas un saut à l’élastique à proprement parler puisque la vitesse est constamment contrôlée par des gros câbles métalliques et le sauteur attaché dans le dos grâce à un harnais. Si le vertige au sommet est bien présent, ne vous attendez donc pas à une sensation de chute libre ensuite.

SkyJump Stratosphere, du dimanche au jeudi 10h-1h, les vendredi et samedi 10h-2h, 119,99$ le saut

Le SkyJump n’est pas la seule attraction à sensations présente à la Stratosphere. La vue du sommet de la tour est à elle seule un spectacle à part entière. Il faut s’acquitter d’une vingtaine de dollars pour emprunter l’un des ascenseurs qui grimpent tout en haut et admirer la vue vertigineuse sur tout Vegas. Et pour ceux à qui cela ne suffit pas, deux des manèges les plus dangereux s’y trouvent : Insanity et X-Scream. Mais cette fois, ces Messieurs et moi-même nous contenteront de quelques photos.

Un défi plein d’amour

Car la journée est loin d’être terminée. Direction le Strip pour une activité un peu particulière. Engagés dans un programme de coaching mental intitulé PMS (Poker Management System), Pierre Merlin et François Pirault s’étaient donné comme challenge de descendre le long du Las Vegas Boulevard avec une pancarte « Free Hugs » du nom de ce mouvement lancé il y a quelques années et consistant à offrir gratuitement des accolades aux passants dans les lieux publics des grandes agglomérations.

C’est donc muni de grandes pancartes en cartons que notre joyeuse bande a arpenté les abords du Planet Hollywood pour plusieurs minutes riches en partage et en franche rigolade.

La bonne adresse

Pour se remettre de toutes ses émotions, rien de mieux qu’un verre en début de soirée, dans l’un des bars à cocktails les plus réputés de Las Vegas, le Rhumbar. Terrasse en extérieur, musique lounge assurée par un DJ et carte variée, un bon moment entre amis pour conclure parfaitement une journée bien remplie !

Rhumbar, The Mirage, du dimanche au mercredi midi-1h, du jeudi au samedi midi-2h

Et demain ?

Des nouvelles des Français, un peu de cash-game et d’autres surprises, ne manquez pas notre quatrième épisode en direct de Las Vegas !